Saison thermale : ouverture du 7 mars 2022 au 15 octobre 2022 –

Les bienfaits de cure sont durables, et surtout sans effets indésirables, à la différence des médicaments, en rhumatologie notamment avec les anti-inflammatoires non stéroïdiens. C’est pourquoi une cure thermale est prescrite comme alternative aux médicaments même si elle peut l’être également en complément de traitements « classiques ». Plus largement en matière de Service Médical Rendu, il faut en effet ajouter aux actions multiples et convergentes liées aux propriétés physiques des eaux thermales et de leurs dérivés (boue, gaz thermal, vapeur d’eau), aux techniques de soins, à l’environnement climatique, la présence permanente de médecins thermaux qui ne sont pas là pour prescrire mais pour sensibiliser à la prévention et apprendre à mieux vivre avec sa maladie, clé d’une véritable éducation à la santé.

À ce jour une soixantaine d’essais cliniques randomisés ont été publiés dans des revues internationales parmi les plus exigeantes en matière de recherche clinique appliquée à une thérapeutique non médicamenteuse. En rhumatologie, avec près de 75 % des prescriptions de cure thermale en France, l’efficacité des soins thermaux est démontrée sur une durée de 3 à 6 mois sur la douleur, le handicap, la qualité de vie des patients et/ou leur consommation médicamenteuse (antalgiques, anti-inflammatoires…) dans de nombreuses indications : arthrose du genou et de la main, spondylarthrites ankylosantes, fibromyalgie, lombalgies chroniques, et la Haute Autorité de Santé de même que la ligue européenne contre les rhumatismes (EULAR) recommandent le thermalisme.Les bienfaits de cure sont durables, et surtout sans effets indésirables, à la différence des médicaments, en rhumatologie notamment avec les anti-inflammatoires non stéroïdiens.